Tout ce qui nous meut
     

Tout ce qui nous meut

C’est une histoire de mouvement(s), comme souffle de vie. Qu’il soit géographique, ludique ou adressé à l’autre, qu’il soit troublé ou infléchissant nos routes, le mouvement est notre quotidien. Celui des hommes installés et de tous ceux en partance. Cette série de photographies prises entre 2007 et 2020 témoigne de ceux qui, aux quatre coins du monde, se meuvent pour (sur)vivre, pour éprouver, pour aimer.

Des prémices du Printemps arabe en Égypte à l’élan d’un baiser en Éthiopie, d’un départ de ferry Marseille-Alger à la reconstruction d’un après séisme au Népal, c’est l’histoire du mouvement inaltérable du monde et de tous ceux qui le traversent.

« Existe-t-il un lien entre un paysan cambodgien descendant la rivière Sesan, une institutrice népalaise dans un village maoïste et les caravanes de sel en Ethiopie. Oui ! C'est le mouvement, l'élan vital qui anime les hommes et les pousse à aller vers l'autre pour tenter de vivre dans une société plus harmonieuse. Sans nul doute, ces sentiments, ces émotions, apparaissent dans chacune des images de cette série (é)mouvante présentée par Céline Ravier. » Philippe Rochot, grand reporter

Textes photos : Céline Ravier & Guillaume Singer

EXPOSITIONS :
Du 6 novembre au 4 décembre 2021 : Chapelle des Pénitents Bleus à La Ciotat en partenariat avec la ville.
Du 9 décembre au 30 décembre 2021 : Atelier 111 à Marseille dans le cadre du Festival Photo Marseille.