Photographe et auteure, Céline Ravier parcourt le monde principalement à pied depuis une vingtaine d’années. Au travers d’une photographie documentaire et esthétique, elle cherche à mettre en valeur l’homme dans son environnement géographique, social ou culturel

Ses photos et reportages sont publiés dans la presse magazine (Grands Reportages, Trek Magazine, Revue Bouts du Monde…) et régulièrement présentés dans des festivals et galeries en France et à l’étranger (Nuits Photographiques de Pierrevert, d’Essaouira (Maroc) et de Selma (USA), Photo Marseille, Le Grand Bivouac à Albertville…)

De 2016 à 2018, elle rejoint le collectif « Vies de Quetzal » qui donne la parole aux voix minoritaires par le biais de photoreportages, et contribue à l’édition de la revue annuelle. En 2017, ses photos sur le Sultanat d'Oman sont publiées dans la 2è édition du livre "Les Plus Beaux Treks du Monde" aux éditions Glénat. 

Diplômée de l’École de Journalisme et de Communication d’Aix-Marseille (EJCAM), elle publie en 2019 « [Auto] Édition Photographique, enquête sur une mutation » aux éditions Arnaud Bizalion Éditeur. Présenté aux Rencontres d’Arles, son ouvrage explore les transformations du marché de l’édition photographique en France en lien avec l’apparition des nouvelles technologies numériques éditoriales au service des photographes. 

Elle intègre le studio Hans Lucas en 2022.

 

 

         
       
         "D’itinérance en transhumance, Céline Ravier a fait du monde l’horizon même de son regard. Dire qu’il y a de l’humanité
         dans ses photographies serait peu dire. Il y est plutôt question de ce qui se trame d’essentiel et d’ineffable dans le rapport à l’autre,
         le rapport à soi, cette commune présence qui nous rend humains sur les chemins du monde. Vivre ainsi, dans ses graphèmes de lumières,
         l’image souriante et claire, la muette histoire de ceux que l’on rencontre et de ceux que l’on quitte et faire de son travail le témoignage de
         ces fragments de vie, tel est le projet artistique de Céline Ravier. Juste dans la beauté de ces géographiques présences, de ces hommes
         installés et de tous ceux en partance". Pierre-Jean Memmi - Historien de l'Art, écrivain 


        “Voir, Ailleurs, et Rencontre sont donc pour Céline les mots qui motivent son envie photographique et la conduisent, à chaque départ à   revivre le doux plaisir d'^etre dans la beauté des mondes, une étrangère parmi l'étranger…” Albéric d'Hardivilliers - A/R Magazine Voyageur